La nuit n’est jamais complète

Auprès de Niko Tackian, exquise rencontre du #SMEP2017, laissez-vous engloutir par cet abîme de noirceur, ce gouffre lugubre, cette faille abyssale crachotant un jus noirâtre et opaque suivi de quelques papillons charbonneux. Lire la suite de « La nuit n’est jamais complète »

Publicités

Lecture tactile sur livre « en noir »

Il est là, en braille, point saillant sur couverture douce, lecture tactile sur livre « en noir ».

Il est là, enserrant ma main, et c’est une bombe qui, sur son passage, est venue comprimer mes entrailles, éreinter mon cœur, flageller ma chair. Jusqu’à pénétrer mon âme, insidieusement, viscéralement.

Il est la prunelle de ses yeux et désormais la prunelle de mes yeux.

Lire la suite de « Lecture tactile sur livre « en noir » »

#SMEP2017

L’après Saint-Maur en poche, édition numéro 9 📖

Il y eu ces deux jours, passés à arpenter les allées encombrées de ce village d’irréductibles lecteurs où résistent encore quelques dizaines d’affiches multicolores, la griffe de La griffe. Lire la suite de « #SMEP2017 »

Thé ! Un garçon s’il vous plaît 

Thé ! Un garçon s’il vous plaît 🍵🍃

Vous avez commandé un garçon, et une tasse de café surplombé d’un soupçon d’éclats de rire ? Nous avons le regret de vous annoncer que nous sommes depuis peu en rupture de garçon, mais voici sur un plateau le dernier né d’Agnès Abécassis, le bien nommé Café ! Un garçon s’il vous plaît, paru le 10 mai dernier.

Mais dit donc, garçon, je n’avais pas commandé un thé ?

Lire la suite de « Thé ! Un garçon s’il vous plaît « 

Eh bien lisons maintenant !

Eh bien dansons maintenant,

Eh bien dansons, lisons, vivons, rêvons, soyons.

Eh bien, tels des funambules sur le fil de nos vies, vivons, enfin. Et perdons pied, aussi, appliquons nous à trébucher. Pour le geste. Pour l’imperfection.

Lire la suite de « Eh bien lisons maintenant ! »

Les fondants d’Osmane

Osmane me fait fondre.

Lorsqu’un dimanche de juin, elle me sert le thé en une tasse de Milky oolong, ce oolong aux notes lactées, rondes et délicates, Osmane me fait fondre.

Lire la suite de « Les fondants d’Osmane »

Aux merveilleux de Tamia et Julia

En ce mardi 28 février 2017, les horloges du tout Paris affichent à peine 18 heures. Au cœur du 10ème arrondissement, Tamia et Julia, heureuses mamans de La thé box et Sœurs de thé, m’attendent. Elles nous attendent.

Lire la suite de « Aux merveilleux de Tamia et Julia »

A la faveur du brouillard

Au cœur d’une vallée bordée de montagnes, telle une épidémie il s’insinue dans la communauté. Il, il est le mal, puis la peur, le soupçon. Alors, à la lueur des bougies et des chats en peluche, tous, à défaut de justice, se cherchent un monstre, un méchant, un coupable.

Lire la suite de « A la faveur du brouillard »

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent

A trente ans à peine, Zoey n’a pas une vie si compliquée. Non, jeune cuisinière et professionnelle de la tarte au citron façon Nana, elle est aujourd’hui traiteur new-yorkaise, et à son propre compte. Son amie Sally, qui est aussi son assistante, aime beaucoup Dalton, le frère de sa patronne, et donc son frère. Adrian est son meilleur ami, même si sa vieille tante Vic aimerait les voir tous deux amoureux. Et il y a aussi sa mère, Fran, pas très commode, et sa grand-mère, Nana, qui lui a tout appris, à tout le moins en cuisine. Sans oublier le chat, Sushi, à qui, à la nuit tombée, elle confie le moindre de ses secrets.

Une vie pas si compliquée, me direz-vous, à peine mouvementée peut-être, trépidante à l’évidence, chahutée dirons-nous.

Lire la suite de « Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent »

Nous irons cueillir du thé

Mercredi 19 avril, il est 18 heures lorsque je me rue dans les rues de Paris, tentant en vain d’échapper aux meetings politiques qui font loi en ces temps de présidentielles.

Mercredi 19 avril, il est 18 heures 10, je me précipite devant le 6 rue du Moulin Joly, Paris 11ième, où ma bande de Teasters est déjà attablée.

Mercredi 19 avril, il est 18 heures 15, et je m’en vais cueillir du thé chez Cueillette Coftea Shop.

Lire la suite de « Nous irons cueillir du thé »