The French way of tea

Paris, ville lumière, raffinement et élégance, savoir-faire et excellence.

Paris, pétillante et charmeuse, gourmande et virevoltante.

Paris, et son French way of life (entendre art de vivre à la française), depuis toujours inspire le monde, depuis ce jour inspire le savoir-faire du Palais des thés.

Lire la suite de « The French way of tea »

Publicités

Winter is coming

L’hiver vient, l’hiver est, l’automne, lui, s’en est allé.

Que les feuilles et la neige tombent au dehors, que le vent glacial m’immisce en nos demeures, peu importe, entre nos mains un Velouté d’automne, perpétuant sur nos papilles le songe d’une saison cocooning et chaleureuse.

Lire la suite de « Winter is coming »

La QuintEssence des tanins

En ce 19 novembre de l’an 2016, nous étions quelques uns, quelques théophiles accomplis, venus nous régaler de la QuintEssence des tanins.

En ce dimanche en 19, j’y étais moi aussi. J’étais présente, impatiente et intimidée, devant le n° 3 de la rue Poissonière, en plein cœur du deuxième arrondissement de Paris.

En ce dimanche, j’allais assister participer à un Atelier déjeuner mets thé et vin animé par Carine Baudry, Madame, aromaticienne passionnée et passionnante, et son acolyte du jour, Mr Géric Boutemy, tenancier de cette authentique comptoir gourmand nommé G.IV et de sa cave envoutante.

Lire la suite de « La QuintEssence des tanins »

Miroir, mon beau miroir

Mais que font ces dix doigts peinturlurés, que font-ils, ces dix insoumis teintés de solvant face aux milliers de thé qui règnent en ces lieux.

Ils sont dix, se mêlant tendrement à une tasse de oolong aux arômes de solvant.

Et en cette semaine post-Novël année, ces dix Messieurs avaient décidé d’être incendiaires, et de revêtir Incense Burner, by A England, splendide brun grenat aux reflets flamboyants. Et parce que tout cela ne leur suffisait pas, ils ne sont emparés de quelques morceaux de Masking Tape et du chic et pimpant miroir de flakies argentées brillamment nommé Mirror Mirror by Cirque colors. Lire la suite de « Miroir, mon beau miroir »