Au pays des merveilles théinées

Bonjour et bonne journée,

Nous voici transportés au pays des merveilles, celui des merveilles théinées, le plus mignon, le plus tendre, le plus joueur, et, pour notre plus grand plaisir, le plus gourmand ..

image

image

 

Nous voici et vous voici, vous aussi, transportés au pays des merveilles théinées ..

image

image

 

Au pays des merveilles théinées, quelques petites merveilles et aventures exquises ..

image

 

Suivez le lapin blanc qui, en retard, est pressé de nous faire découvrir quelques merveilles jolies, fascinantes et généreuses de saveurs enfantines.

image

 

Prêt, montre à gousset en main, nous n’aurons que quelques instants .. Quelques instants et quelques échantillons de merveilles à découvrir.

image

 

Alice rêve, Alice rêve de merveilles, Alice s’émerveille devant son thé éponyme, un thé vert de Chine aux saveurs de pommes cuites, poire, clafoutis et crème de fraise, agrémenté de quelques pétales de bleuet, fleurs de soucis et de petits confettis en sucre rose et bleu.

image

image

Alice, retour soudain en enfance, et cette divine odeur de clafoutis gourmand aux pommes crémeuses, tout juste sorti du four .. Et tout juste sortie de son sachet, une gourmandise fraîche, des pommes sucrées adoucies par une fragrance gourmande à la fois sucrée et crémeuse.

image

Alice prend son bain, 4′ à 85°, qu’elle parfume de quelques notes végétales avant de jeter son dévolu sur de petits confettis effervescents aux notes de poire fraîche et crémeuse.

image

Le bain devient jaune puis brun, et se pare d’effluves gourmandes de clafoutis frais et fruité.

Alice boit la tasse ..

Non, non, c’était un rêve, Alice ne fait que se délecter d’un thé saveur clafoutis aux pommes cuites, d’abord crémeuses, puis fraîchement piquante.

Merveilles d’Alice, un clafoutis gourmand aux pommes, tout juste sorti du four, délicatement posé sur le rebord de la fenêtre en attendant le goûter ..

 

Et l’heure du goûter est arrivée, tentons d’arrêter le temps, le temps d’un instant, le temps d’une infusion, le temps d’un moment trop bon !

image

Fascination des yeux, ces tous gros morceaux de fruits, ces bananes en quartiers, ces carottes râpées, ces fraises séchées et ces quelques pétales d’hibiscus.

image

Fascination des sens olfactifs également ce yaourt fraise banane, crémeux à souhait.

image

Le temps s’est arrêté, mais l’infusion a commencé, 7′ à 95° .. Et d’un coup, d’un seul, un doux parfum de fraise et de banane, légèrement réglissé.

Tandis que l’on respire de douces effluves de fraise, puis de banane, puis d’un subtile réglisse, notre tasse s’est parée d’un rose orangée enfantin et gourmand.

Dernière étape, il nous reste à déguster. Alors, nous sommes emportés par cette légèreté et cette rondeur d’un yaourt fraise banane. Quel beau retour en enfance ..

Trop bon cet arrêt sur image de l’enfance joyeuse !

 

L’enfance, qu’est ce également si ce n’est contes et légendes enfantines. Racontons leur cette histoire du thé des elfes noirs, cette histoire de la rencontre d’un thé vert avec la drôle d’association chocolat / gingembre.

image

Ils se sont rencontrés, ces feuilles de thé vert brisées et ces quelques morceaux de gingembre et pépites entières de chocolat, et je crois qu’ils se sont aimés. Preuve en est, ce parfum de gimgembre puissant adouci par quelques notes de chocolat.

image

Amour à l’épreuve, légende à l’épreuve, 4′ à 80°. Et le gingembre s’exhibe, fier de sa puissance olfactive.

Je ne crois plus aux elfes, à moins que … à moins qu’ils me surprennent, là, dans ma tasse, parée d’un jaune à la fois clair et foncé.

Et c’est alors que le gingembre se radouci, laissant place au thé vert qui semble enfin faire parti du décor. Et c’est alors qu’enfin, contre toute attente, l’elfe devient gimgembre subtile en bouche, devient douceur chocolatée sans excès, devient à la fois vif et frais ..

Ne vous retournez surtout pas .. l’elfe noir, là, derrière vous ..

 

Venez plutôt avec moi, apprécier le raffinement d’un savoureux macaron cassis violette.

Et quel raffinement suprême de retrouver ce macaron dans quelques grammes de thé vert Sencha (joli « sans-chat ») au parfum fruité et sucré d’un gâteau au cassis.

image

N’en rêvons plus, et infusons, 3′ à tout juste 75°.

Le rêve s’envole, quand l’infusion n’hume rien d’autre que du cassis, et puis revient, quand, de ma tasse désormais légèrement verte, s’échappe un parfum fruité, sucré et, surtout surtout, gourmand de petit cassis tout fier de se distinguer.

Petit deviendra grand, mais ses rêves seront les mêmes. Et il rêvera encore, de cette saveur cassis acidulée devenant croquant macaron fruité en fin de bouche.

Dommage, il n’y avait qu’un seul macaron, c’était trop peu ..

Je rêvais d’un croquant macaron cassis violette, n’était-ce qu’un rêve ?

 

N’était pas un rêve cette atypique rencontre entre une fraise et une pistache .. La rencontre de deux êtres que tout semble séparer, et que voilà un drôle mais singulier thé vert fraise pistache.

image

Un thé vert brisé, pour ne rien changer, mais accompagné de morceaux de fruits secs, et surtout, intensément parfumé d’une puissante puissante pistache fruitée.

Leur rencontre n’était peut être qu’un leurre. Pour le vérifier, 3′ d’une douce infusion à 75°.

Thé vert fraise pistache est devenu parfum végétal légèrement fraisé.

Et, c’est là ce qui nous importe, thé vert fraise pistache est devenu liqueur claire développant une fragrance pistachée intense puis légèrement fruitée. Alors qu’on en doutait, c’est toute en légèreté que la fraise juteuse se fait une place, contrebalancée par une pistache intense et enveloppante, avant de réapparaître, tout en fraîcheur, en fin de bouche.

Quand la pistache devient fruitée, une rencontre tout aussi anodine que surprenante ..

Un thé vert sur lit de pistache vaporisée d’une légère brume arôme fraise ..

 

Mais trêve de surprises et de jeux, retour aux classique, retour à la classique charlotte au chocolat.

image

Une charlotte au chocolat oui, mais sur base de thé noir arômes biscuit, chocolat et amande parsemé de pétales de fleurs d’hélianthe. Une charlotte au chocolat, mais pourtant, un intense parfum de gâteau amandé, légèrement très légèrement chocolaté.

4′ à 90° et charlotte au chocolat continue de révéler ses effluves d’amande chocolatée avant de devenir liqueur brune et profonde. Puissamment amande puis légèrement chocolat, jusqu’à suffoquer puis s’obliger à déguster de l’amande intense, toutefois arrondie par le chocolat qui, en seconde note, dépose ses valises sur nos palais.

Un gâteau à l’amande parsemé de fins copeaux de chocolat n’est pas charlotte au chocolat ..

 

Désormais, c’est à vous de découvrir le merveilleux enchantement que recèle le thé, le plus universel comme le plus précieux ..

A vos marques, contez-moi vos rêveries et aventures théinées ..

 

Et, j’oubliais, joyeux non anniversaire !

image

 

Chaque mois, offrez vous une merveille signée La thé box et rêvez

À très vite,

Thé mon oolong

Publicités

2 commentaires sur « Au pays des merveilles théinées »

  1. Je ne sais pas comment ils font leur Charlotte chez Dammann mais pas comme chez moi… effectivement beaucoup d’amande ce qui m’a surpris mais je n’ai pas détesté ce thé car j’aime cette saveur. Petite question? AS tu eu des petites billes argentées dans ton thé des Elfes ? certes le visuel n’est pas le plus important mais j’avoue que cela a apporté son petit + au côté elfique 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commenthére

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s